Entretien – Habib Ben Hassine, président de la FTUSA: « Il faut prévoir une chute brutale du chiffre d’affaires »

La propagation rapide du coronavirus partout dans le monde a impacté plusieurs secteurs d’activité, dont notamment celui de l’assurance. Pour bien évaluer la situation, il n’y a pas mieux que la Fédération tunisienne des sociétés d’assurance (Ftusa) pour nous éclairer à ce propos. La parole est donnée à son président Habib Ben Hassine. Entretien.

– Quel est l’impact du coronavirus sur les compagnies d’assurance ?

La crise liée au Coronavirus aura des impacts négatifs conséquents sur les Compagnies d’assurances et à plusieurs niveaux .Il faut prévoir une chute brutale du chiffre d’affaires et fort probablement une hausse des résiliations ainsi qu’une aggravation du phénomène de non assurance. Le recouvrement des primes sera beaucoup plus compliqué avec des risques importants d’impayés pour tous les secteurs : public, privé, professionnels et particuliers.

Il faut aussi prévoir une forte aggravation de la sinistralité au niveau des branches d’assurance Maladie, Incapacité/invalidité, Décès, Vie, Incendie et Risques Divers et en assurance-crédit, ainsi qu’une augmentation des provisions et engagements techniques liée à la décision de la Banque Centrale de Tunisie de décaler les échéances de remboursement des crédits et une baisse significative des revenus des placements.

Une augmentation immédiate des coûts découlant des conditions de renouvellement des couvertures des affaires en portefeuille et qui ne sont pas encore arrivées à échéance dédoublée d’un durcissement, plus que celui attendu, des conditions de renouvellement des traités de réassurance et ce indépendamment de l’impact du COVID-19, ne sont pas à écarter.

Enfin, une fragilisation de la situation des réseaux de distribution est envisageable.

– Le secteur est-il en mesure de continuer à honorer ses engagements dans cette période de crise ?

Le chiffrage fiable de l’impact de la crise liée au Coronavirus est aujourd’hui impossible. Personne ne peut prévoir la durée de cette crise, ni en Tunisie ni partout ailleurs. Mais, il est certain que les effets négatifs de cette crise sur l’économie seront ressentis durant plusieurs années, avec un impact conséquent sur le secteur de l’assurance.

Le secteur va devoir s’adapter à un nouveau contexte largement dominé par les incertitudes, avec un impact global négatif sur la solvabilité des compagnies d’assurance.

Malgré toutes ces difficultés et incertitudes, le secteur qui ne bénéficie d’aucune mesure d’accompagnement ou d’aide, continuera à honorer ses engagements sociaux et fiscaux, à garantir normalement les contrats des particuliers, des professionnels et des entreprises et à indemniser ses clients en cas de sinistres.

– Quels sont les risques liés à l’assurance automobile durant la période du confinement ?

Certaines voix annoncent une baisse de la sinistralité de la branche automobile liée au confinement eu égard l’effet positif sur le nombre d’accidents de la route mais cette situation est à relativiser.

En effet, et en cette période, les risques d’accidents sont réels et nous continuons à recevoir des déclarations à ce sujet, et ce, compte tenu de la circulation et de l’usage régulier des véhicules constatés sur les routes tunisiennes et qui concernent à la fois les personnes autorisées à travailler ainsi que d’autres personnes qui ne respectent pas le confinement.

Par ailleurs, il faut s’attendre à une augmentation sensible des coûts de réparation automobile en raison du renchérissement éventuel des prix des pièces de rechanges du fait que le secteur de l’automobile est cité parmi les secteurs les plus touchés à l’échelle internationale par cette pandémie, ce qui engendrerait une pénurie dédoublée d’une dépréciation, très probable, du dinar par rapport aux monnaies de référence (Euro/Dollar).

Il faut souligner que les risques liés au vol et à l’incendie continuent à être assurés.

Quelles sont les actions entreprises par la FTUSA ?

A l’instar des événements de 2011 et des inondations survenus en 2018, la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurance « FTUSA » a annoncé , dès le 22 Mars, la prorogation de la validité des attestations d’assurance de tous les contrats qui arrivent à échéance pendant la période de confinement, avant même d’encaisser les primes. Ce qui constitue un risque certain de couverture de sinistres avant l’encaissement des primes dont l’encaissement peut s’avérer improbable au vu de la dégradation de la situation économique et de l’impact de la crise sur les revenus des ménages.

Dans ce même contexte, les Compagnies d’assurance ont respecté à la lettre et sans délai les mesures de confinement édictées par le gouvernement tout en assurant la continuité du service à travers le télétravail.

En plus de l’assurance automobile, les Compagnies d’assurance ont également immédiatement pris des mesures pour adapter les garanties et les étendre à d’autres assurances dommages aux biens. En ce sens, qu’ils ont notamment accepté d’étendre gratuitement la garantie, pour les hôtels recevant les personnes confinées, des dommages que ces derniers peuvent causer aux hôtels.

Pour conclure, je dirai que les assureurs tunisiens ont été réactifs et solidaires face à la crise du Coronavirus en mettant en place, dès l’annonce du confinement, des mesures permettant aux automobilistes d’éviter de se déplacer dans les agences.

Le secteur tunisien des assurances continue à jouer son rôle sociétal en participant à tout élan de solidarité et notamment celui lié à cette crise à travers les actions qui ont été menées, notamment les versements au profit du fond 1818.
src :https://lapresse.tn/58573/entretien-habib-ben-hassine-president-de-la-ftusa-il-faut-prevoir-une-chute-brutale-du-chiffre-daffaires/

Actualités

لقاء رئيس الحكومة إلياس الفخفاخ برئيس الجامعة التونسية لشركات التأمين الحبيب بن حسين 30 Avr 2020

إستقبل رئيس الحكومة إلياس الفخفاخ بعد ظهر اليوم الأربعاء 29 أفريل 2020 بقصر الحكومة بالقصبة رئيس الجامعة التونسية لشركات التأمين الحبيب بن حسين.وإستعرض اللقاء أبرز التحديات الهيكلية التي يتعرض لها قطاع التأمين فضلا عن التحديات الإضافية التي فرضتها أزمة الكورونا وتضرر عدد من الشركات والمؤسسات خلال هذه الفترة.كما تم التطرق إلى أبرز الإصلاحات المطروحة للنهوض […]

الجامعة التونسية لشركات التأمين تقرّر التمديد في مدّة صلوحية شهادة تأمين السيارات 21 Avr 2020

قرّرت الجامعة التونسية لشركات التأمين، “التمديد في مدّة صلوحية شهادة التأمين، إلى غاية 7 أيام بعد انقضاء فترة الحجر الصحي العام، أي 10 ماي 2020 بالنسبة إلى عقود تأمين السيارات التي حلّ أجلها، بداية من يوم 22 مارس 2020”. وأضافت الجامعة في بلاغ لها اليوم الإثنين 20 أفريل 2020، أنه “بالنسبة إلى بقية العقود والخدمات، […]